19/06/2020

Olivier Chapelle, directeur général d’Atrium, s’est prêté au jeu de l’interview pour En Vrai. Découvrez ci-dessous l’interview vidéo et sa transcription textuelle.

Il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne sont pas critiqués. À partir du moment où on critique, c’est qu’on a d’autres idées. Et dans ces conditions, il faut y aller quoi !

Bonjour, je suis Olivier Chapelle. Aujourd’hui je dirige Atrium qui est franchisé CBRE à Clermont-Ferrand. CBRE c’est le numéro 1 mondial du conseil en immobilier d’entreprise.
Aujourd’hui nous allons parler de l’immobilier d’entreprise pour En Vrai.

Comment se porte Clermont-Ferrand niveau immobilier ?

Clermont-Ferrand connaît un essor immobilier depuis 3-4-5 ans impressionnant. Il y a énormément de grues, il y a énormément de promotions immobilières. L’offre, qu’elle soit à la vente ou à la location, s’est largement renouvelée en termes d’immobilier résidentiel, mais également en termes d’immobilier professionnel. Et aujourd’hui on peut dire qu’elle répond quasiment au plus proche des besoins des professionnels.
L’arrivée du tram avait fait du bien sur l’urbanisation de la ville. Ça a créé une espèce de colonne vertébrale de la ville.

Quel impact a eu la COVID sur l’immobilier ?

Les causes ont été largement trop relayées par les médias, ce qui a suscité un vent de panique. C’est à mon avis un peu tôt aujourd’hui pour connaître et  mesurer les vraies conséquences que la COVID aura sur l’activité. Depuis le 11 mai, il se passe à nouveau des choses, nous avons un nouveau des demandes. Je pense qu’une ville comme Clermont sera beaucoup moins impactée que des villes comme Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, ou Paris pour deux raisons :

  • sur l’immobilier de bureau le prix du mètre carré dans ces villes est très cher,
  • les moyens de transport pour accéder au lieu de travail sont très importants, ce qu’on ne connaît pas aujourd’hui à Clermont-Ferrand puisque je pense qu’en 20 minutes tout le monde est aujourd’hui sur son lieu de travail.

L’immobilier pro et l’immobilier particulier, ce n’est pas du tout le même domaine ?

Les besoins sont totalement différents : dans un cas on choisit une maison, une habitation ou un petit appartement pour faire de l’investissement. Dans l’autre on choisit un local, qui soit commercial, professionnel ou industriel, on choisit un local qui répond à la production de son entreprise ou à la fonction de son entreprise donc on ne peut pas comparer les deux choses en tant que telles.

C’est quoi les atouts et les faiblesses de Clermont-Ferrand ?

La première faiblesse c’est le manque de foncier, alors paradoxalement on a beaucoup de friches industrielles. Les propriétaires dans les années 70 avaient construit des bâtiments dans les zones industrielles du Brézet ou de Cournon. Leur outil de travail à un moment donné a été cédé, et le repreneur, à la première opportunité, à souhaiter déménager, faire construire où acheter un local beaucoup plus adapté et on se retrouve avec des friches parce qu’on n’arrive pas à les vendre ou à les louer parce qu’ils ne répondent plus aux normes actuelles.

Alors les atouts de Clermont-Ferrand et ses environs c’est qu’on est sur des prix de marché qui sont beaucoup plus faibles que nos voisins lyonnais par exemple. À Clermont le loyer prime* en bureau se situe à 150 € quand le loyer prime à Lyon Part-Dieu ou à Gerland doit être à 350 €.
Les atouts seraient dans le dynamisme de la ville parce qu’on a des chefs d’entreprises qui méritent. On a des belles entreprises. Bien évidemment, on peut citer à nouveau Michelin, mais on a un très très beau tissu de PME qui fait de belles choses et qui effectivement reste attractif.
Je regrette cependant qu’à l’aéroport il n’y ait pas une vraie réflexion qui ait été menée. Pour moi c’est un vrai outil de développement, d’autant plus qu’on n’aura jamais le TGV.

Un dernier mot ?

Moi j’ai envie de dire clairement il faut y croire. C’est une ville qui s’est largement équipée en terme sportif, en termes d’installations culturelles. C’est une ville qui a de belles entreprises, c’est une ville où l’on retrouve l’industrie au milieu des commerces… Voilà c’est une belle ville mais je pense qu’il faudrait quand même ils remettre un peu d’organisation dans l’urbanisation.

*Primevaleur moyenne haute des loyers.

Cet article vous a plu ?